Paris - Amiens

Paris - Amiens

141 km

Son premier vainqueur se nomme Gustave Garrigou, un aveyronnais établi à Pantin. On est en 1904, il est encore amateur et c’est sa toute première victoire. L’année d’après il récidive et puis passera professionnel. Premier champion de France sur route. Premier du Tour de France en l’an 1911. Le moustachu est un mythe. Un vrai géant !

De la Seine à la Loire

La ville en dessous et un dernier coup d’œil avant de dévaler les pentes de Montmartre. Une traversée de la banlieue rouge et puis quelque chose qui ressemble à la suisse. Un lac. Le casino. Bienvenue à Enghien, sous ses airs balnéaires et ses chevaux de course.

Des forêts, Montmorency et Chantilly, la moyenne qui augmente avec le paysage qui s’ouvre. Les premières éoliennes, la Picardie s’étale avec ses champs à perte de vue. Dans le dos, le vent vous propulsera comme une balle. Dans le nez, la balade pourrait bien se changer en calvaire. Et prudence pour le ravito : les villages tendent à se faire rares sur le plateau.

A Conty, le parcours s’insère dans la jolie vallée de la Selle et la suivra jusqu’à Amiens. Le clin d’œil est facile mais on vous jure qu’on ne l’a pas fait exprès.

Dans la ville, l’arrivée est jugée face à la place Longueville, devant le cirque inauguré par Jules Verne. Fin de ce petit voyage extraordinaire. Et se dire qu’on aurait pu continuer et faire un petit tour du monde en un peu plus de quatre-vingt-jours. Pourquoi pas ?

Ravitos (cafés & commerces)

Borne routière
Paris
Viarmes 35 km
Bresles 80 km
Conty 120 km
Amiens

Retour

Trains directs Intercités pour Paris-Nord
Suivez-nous sur : Instagram Twitter Facebook Strava